Abstraction qui est tu?

L’art abstrait est l’incompris du monde artistique. Loin du figuratif, l’abstraction fait peur, nous entraîne dans un monde sans limites, sans règles.
De nombreuses questions nous viennent à l’esprit lorsqu’on essaye de « décrypter »une oeuvre abstraite.
L’incompréhension sème le chaos au fond de vous même, puis notre regard se détourne, nous fuyons en quelque-sorte.

Devant une oeuvre abstraite, ne fuyons plus, mais, laissons voguer notre imagination jusqu’à ce qu’elle trouve par elle-même la solution, parce qu’il y a toujours une sensibilité qui ressort de chaque oeuvre abstraite. Cette sensibilité il faut la faire « naître ». C’est paradoxal allez vous dire. Oui, mais il ne faut rien forcer. Laissez faire les choses. Laissez vous envahir par les  milliers de questions qui vous envahiront en une seule seconde. Ne cherchez pas la solution, laissez la venir à vous, doucement sans vous forcer, et vous verrez, votre inconscient en accord avec votre imagination fera le reste du chemin.

Puis, quelle satisfaction de voir que seul et contre tous on ressent quelque chose d’inexplicable.
Apparaît alors une fusion entre l’oeuvre et soi-même, une fusion inexplicable, mais que l’on essaye de justifier par n’importe quel prétexte, -couleurs infiniment douces, formes géométriques nous rappelant quelque chose qui nous est proche, qu’importe, ne cherchons pas d’explications, qui, de toutes les façons sont éphémères…

La compréhension, n’est -elle pas indissociable de l’incompréhension ?…

Publié dans : Mon livre "Mes émotions" |le 9 octobre, 2007 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

PORTRAITS |
Aux arts, citoyens ! |
HUMANUTOPIA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sculptures
| zayzazay
| la roulotte compagnie