Je guette la lune …

Lorsque je commence à peindre, je guette, je guette le nouveau spectacle. Sans jamais savoir où il me conduira, ni sur quelle musique, ni dans quel décor, ni pour quelle raison, mais, ce sera magnifique et bouleversant, la revanche tant attendue du rêve sur la vie, du subconscient sur le conscient, du beau sur le laid, de l’enfance retrouvée sur la vieillesse menaçante. Et malgré l’assourdissante cacophonie des temps modernes, montant d’un puits obscur, la voix très pure de la lune.

Publié dans : Mon livre "Mes émotions" |le 31 octobre, 2007 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

PORTRAITS |
Aux arts, citoyens ! |
HUMANUTOPIA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sculptures
| zayzazay
| la roulotte compagnie