Le Fauvisme et ses caractéristiques …

Bien entendu, les nus et portraits, les paysages, les sujets, restent figuratifs mais ont une représentation simplifiée.
Le tableau fauve, nie la profondeur et les volumes, et s’accorde en quelque sorte à la planéité du support.
La ligne modifie les formes.
La nature est simplement si je peux dire, exprimée par des plages de couleur pures, très souvent violentes, et d’une rare luminosité intense.
L’apprêt du blanc renforce l’intensité des couleurs.
Les émotions sont traduites par l’emportement de la touche.

Publié dans : Non classé |le 29 janvier, 2008 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

PORTRAITS |
Aux arts, citoyens ! |
HUMANUTOPIA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sculptures
| zayzazay
| la roulotte compagnie