L’orphisme …

Attention, l’orphisme touche très peu de peintres, et constitue surtout une étape vers l’abstraction.

C’est en 1912 suite à une série de toiles peintes par Robert Delaunay que naît le prémisse de l’orphisme. Dans ses toiles, Robert Delaunay y exalte la couleur et le mouvement.  » … J’eus l’idée d’une peinture que ne tiendrait techniquement que de la couleur, des contrastes, mais se développant dans le temps et se percevant simultanément d’un seul coup. … Je jouais avec les couleurs comme on pourrait s’exprimer en musique par la fugue ».
L’orphisme s’inspire bien évidemment du cubisme analytique, mais, attention, se démarque de l’effet statique et monochrome.
Il devient en 1913 un mouvement officiel au Salon des Indépendants, et associe sans aucun fondement véritable des artistes comme Kupka, Kandinsky, Léger, Picabia …

Publié dans : Non classé |le 31 mars, 2008 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

PORTRAITS |
Aux arts, citoyens ! |
HUMANUTOPIA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sculptures
| zayzazay
| la roulotte compagnie