Archive pour le 1 avril, 2008

Les caractéristiques de l’orphisme .

L’idée principale de l’orphisme est de retenir en peinture les phénomènes colorés perçus dans la nature.
La composition s’avère très rythmée par les plans géométriques qui s’interpénètrent.
Les « Disques » et les « Formes circulaires » de Robert Delaunay résultent de la sensation imprimée sur ma rétine après fixation de la lune ou du soleil.
Nous disons alors que la couleur devient sujet et le tableau abstraction, même si l’on voit apparaître quelques éléments figuratifs.
Le mouvement est crée par la vibration qu’occasionne la juxtaposition des couleurs.
Les sensations simultanées sont apportés par l’intensité des tons, la superficie des plans et l’opposition des couleurs et non illusionnistes d’espace, de profondeur et de lumière.

Publié dans:Non classé |on 1 avril, 2008 |Pas de commentaires »

PORTRAITS |
Aux arts, citoyens ! |
HUMANUTOPIA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sculptures
| zayzazay
| la roulotte compagnie