Jusqu’où peut aller l’imagination?

Aussi loin que vous l’emmènerez …

« Les impressions d’enfance fixent la couleur de l’âme », et la peinture est là pour le dire.
C’est le décodage intense et difficile d’un monde imaginaire marqué de l’empreinte des sentiments et du vécu.
Ces noeuds du coeur qu’il faut sans cesse apprendre à dénouer.

Je peins d’une façon instinctive et indisciplinée, mais, attentive au rythme des couleurs et des formes entre elles, que je sors de ce kaléidoscope mental aux combinaisons multiples et insoupçonnées.

Je le vis comme une certaine approche de l’invisible…

Publié dans : Mon livre "Mes émotions" |le 17 avril, 2008 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

PORTRAITS |
Aux arts, citoyens ! |
HUMANUTOPIA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sculptures
| zayzazay
| la roulotte compagnie