Qui suis-je ?

Je suis un outil …
Je suis une femme simple.
Je subis toutes les expériences de mon oeuvre.
Je n’ai aucune alternative.
je suis heureuse et consciente d’être différente de vous.
Je vais mourir en créant des chaos que vous ne voulez pas voir.
Je suis un sismographe posé sur un tas de sable.
Je ne juge personne, mais constate …
J’arrête l’image de votre téléviseur.
Je vous empêche de voir la publicité.
Je vous viole, et, je vous emprisonne.
Je dépeins notre société en perte de sens.

Publié dans : Mon livre "Mes émotions" |le 23 avril, 2008 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 13 mai, 2008 à 18:47 Christian écrit:

    Ce poeme au demeurant très bien écrit, très sensuel, te révèle diamètralement opposée à ce que tu laisses apparaitre à travers ta rencontre , sauf à imaginer que tu la vis comme un viol qui condamne ton partenaire et l’entraine vers le chaos! avec la déchéance de l’humanité.
    Tes sculptures très dépouillées en crottin de cheval laissent aussi paraitre des images désespérées.
    Et pourtant ton contact est joyeux et positif…,bon vivant
    Gros bisous. Nous pourrons en reparler. Christian

  2. le 13 mai, 2008 à 20:12 benedictechanutpeintre écrit:

    Je voudrais simplement que comme dans « les portes du désespoir », la colombe blanche demeure sur le monde. Qu’elle ne s’immobilise au dessus de l’humanité, et non pas qu’elle y fasse une apparition fugace.
    Je suis simplement ou trop réaliste, en voyant notre monde, et ce qu’il est en train de devenir, ou sinon trop naîve de croire que j’ai le pouvoir de le faire changer en essayant de montrer au travers de mes oeuvres des réalités qui me touchent. La seule chose dont je suis certaine, je fais réfléchir, donc les gens qui lisent ou contemplent mes oeuvres, sont amenés à se poser des questions, et peut-être qu’ils finiront par y trouver des réponses, ce que je leur souhaite. J’aurai au moins l’impression d’avoir fait quelque chose de très positif dans ma vie, faire rêver, car le rêve est et restera quoi qu’il arrive notre seule liberté.

    A très bientôt pour un débat des plus philosophique …
    Je te souhaite une très agréable soirée.
    Bene

Laisser un commentaire

PORTRAITS |
Aux arts, citoyens ! |
HUMANUTOPIA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sculptures
| zayzazay
| la roulotte compagnie